Recherches

Au départ c’est l’obscurité : je ne sais pas ce qui va advenir.
La création est dans l’acceptation d’aller vers l’inconnu et de se laisser guider par un état de veille.
Une sorte de vouloir sans vouloir.

C’est une question de tension et d’attention : Il s’agit d’être en attente avec une exigence de la présence à l’instant. À un moment donné, le sens de ce qui est à l’œuvre va s’imposer, c’est alors qu’il me faudra savoir reconnaître et saisir ce qui se présente, pour passer à la phase active de la création.

Au départ c’est l’obscurité : je ne sais pas ce qui va advenir.
La création est dans l’acceptation d’aller vers l’inconnu et de se laisser guider par un état de veille.
Une sorte de vouloir sans vouloir.

C’est une question de tension et d’attention : Il s’agit d’être en attente avec une exigence de la présence à l’instant. À un moment donné, le sens de ce qui est à l’œuvre va s’imposer, c’est alors qu’il me faudra savoir reconnaître et saisir ce qui se présente, pour passer à la phase active de la création.